samedi 27 décembre 2008

Barbarie de Noël d'Israël pour Gaza


Quel effet ça fait de s'être fait voler son pays et de continuer à se faire massacrer par le voleur près de 60 ans plus tard ?!
Depuis plus d'un an et demi, Gaza n'a plus d'électricité, Gaza n'a plus de chauffage, Gaza n'a plus d'eau, Gaza n'a plus de chlore pour désinfecter ni de médicaments mais Gaza résiste.






Acte 1: le monde entier laisse agoniser 2 millions de personnes sous un blocus quasi hermétique depuis plus un an et demi. Un peuple puni pour avoir mal voté.

Acte 2: ce peuple demande la levée du blocus qui l'étrangle peu à peu et pour cela multiplie les propositions de trêve. Silence de l'auto proclamée communauté internationale.

Acte 3: Gaza lance quelques roquettes, piqures de moustiques, sur Israël, histoire de pousser à une sortie de crise et notamment à une intervention internationale qui ferait cesser cesser ce blocus mais c'est la barbarie israélienne qui lui répond avec l'accord des capitales occidentale mais aussi arabes, consultées par Israël.
Israël étant en quasi campagne électorale l'attaque contre Gaza permet aux différents partis de faire de la surenchère sur le sang palestinien.



Encore une fois l'indignation manque de mots. 230 morts et 400 blessés pour l'instant. Je suis écœuré ! Bien sûr il faut être le plus nombreux possible au rassemblement aujourd'hui en fin d'après midi. Mais combien serons nous sur la place de l'Opéra pendant que les Arabes et musulmans plus Français que les Français préparent leur réveillon ou sont en vacances ! 100, 200, même 300, qu'est ce, au regard de toute la masse potentielle... Ce n'est pas à l'Opéra que nous devrions aller. Nous devons exiger de nos pays d'origine qu'ils cessent toute relation officielle avec Israël mais aussi des prétendus représentants de l'Islam de France, des intellectuels et artistes arabes, qu'ils protestent et cessent immédiatement toute relation avec les sionistes. Bref je suis plus en colère contre les Arabes ou musulmans qui se taisent que contre n'importe qui d'autre. Exemple l'imam de la mosquée de Drancy qui au nom du prétendu dialogue inter-communautaire vient encore de recevoir Richard Prasquier, le responsable du CRIF, courroie de transmission en France de l'apartheid israëlien qui nie le meurtre du petit Mohammed al Dura, mais aussi Dalil Boubakeur qui ira encore s'empiffrer au prochain dîner du CRIF comme s'il s'agissait du resto du cœur du coin, les canailles de Fadela Amara ou Rachida Dati qui successivement ont fait des déclarations d'allégeance à Israël au cours de voyages là bas, Jamel Debouze qui trouve le moyen d'aller se faire photographier coiffé d'une Kippa au mur des lamentations en ignorant que les frères musulmans à quelques kms de là enfermés comme des bêtes sauvages sont eux interdits de Jérusalem pour l'éternité, enfermés dans la plus grande prison à ciel ouvert. Je veux également dire tout mon mépris à l'encontre de tous ces traitres capables de vendre leur honneur et celui de leurs grands-parents pour même pas une poignée de couscous.
De plus nous devons exiger en tant que citoyens que le gouvernement français au moins condamne ce nouveau crime de guerre israélien, sans renvoyer dos à dos la victime et le meurtrier. NOUS DEVONS VERIFIER ET TENIR LES COMPTES ! Tout parti français, quel qu'il soit, qui ne condamnera pas avec vigueur cette nouvelle barbarie de Noël sera tenu de s'en expliquer, devra être sûr que nous nous n'oublierons pas et doit s'attendre à être dénoncé !
Le mouvement associatif, les ONG: 2 de tension, n'arrivent pas à cristalliser la protestation et les partis politiques sont en grande partie indifférents voire complices de la politique israélienne y compris ceux de gauche qui vont nous sortir leurs vieilles lunes sur deux Etats côte à côte et vivant en paix ( comment vivre en paix aux côtés d'un Etat qui continuera à pratiquer l'apartheid intérieur et empêchera le retour de la population chassée il y a 60 ans, quelle que soit l'aboutissement de ces accords ? ). Il nous faut passer absolument à autre chose. Je sais qu'il est difficile à pratiquer, que les sionistes selon leur habitude vont aussitôt inonder le web de faux appels au boycott délirants histoire d'embrouiller tout le monde, aidés en cela il faut le dire par tous les tarés de la terre, je sais que les menaces de poursuites judiciaires en dissuaderont plus d'un mais on ne vit qu'une fois et l'honneur, notre dignité, est notre seul bien terrestre à préserver. Il n'y a plus qu'une chose à faire:

BOYCOTT à 100 % d'Israël!

Et puis bientôt inch'Allah le P.I.R notre parti, j'en suis davantage convaincu, chaque jour qui passe. Je ne vois pas d'autre façon d'agir efficacement pour nos frères de Palestine, d'Irak, d'Afghanistan, d'Afrique et d'Amérique latine et que le monde blanc aille se faire voir chez les Grecs avec ses droits de l'homme à géographie variable.

Aucun commentaire: